1

Quand un photographe publie ses photos sur un site internet, il s’attend à ce que des milliers de personnes voient cette photo et la partagent. Pourtant, certains internautes ne s’arrêtent pas là mais vont plus loin. Il y a ceux qui téléchargent la photo, qui l’utilise à des fins personnels et ceux qui la retouchent et l’emploi dans des concours de photos. Aussi, dans le but de protéger les images de ce qu’on appelle piratage, certains photographes, dont Photographe Brest recourent au filigrane.

Comment appliquer un filigrana à vos photos

Nous sommes des millions de personnes à publier des photos sur le net. Un photographe tel que Photographe Brest par exemple se doit d’actualiser les images qu’il partage sur son site pour être à la page. Ceci dit, si vous ne voulez pas qu’un individu mal intentionné s’accapare de vos œuvres, préservez les avec l’apposition d’un filigrane. En adoptant cette méthode, votre photo est physiquement taguée ce qui complique son utilisation à des fins commerciales. Par ailleurs, l’emploi du filigrane fait de la pub, ce qui peut être bénéfique pour votre réputation. Toutefois, il est important de comprendre son fonctionnement au risque de faire n’importe quoi et gâcher la photo. Avant de commencer, préparez l’image que vous allez incruster dans vos photos. L’idéal serait de choisir un fond transparent, cela vous aidera lors de son insertion. Généralement, les photographes préfèrent ajouter leur logo, leur nom et/celui du studio plutôt qu’une image ou un texte.  Une fois que vous avez votre logo, vous pouvez soit prendre le logo et l’intégrer directement dans la photo soit, pour ceux qui ont opté pour les textes, prendre l’outil texte et écrire sur la photo. Ceci dit, il est vrai que le format texte est facile à créer, par contre, il ne donne pas de joli résultat contrairement au graphique.

Publicités